Des histoires pour vous

La lecture nous permet de voyager, alors bon voyage

PASSENGERS

2 Commentaires

wp-1486063568476.jpg

J’ai vu ce film la semaine dernière, et j’avoue que j’étais dubitative quant à la qualité de l’intrigue et à l’intérêt de cette histoire spatiale. J’avais lu, comme beaucoup d’entre nous, quelques critiques parfois peu enthousiastes pour ce nouveau film où l’on retrouve notamment l’actrice, Jennifer Lawrence que j’ai personnellement découverte dans la trilogie « Hunger Games « . Ceci m’amène à dire : ne vous fiez pas nécessairement aux critiques ! Voici pourquoi :

Je lisais qu’il s’agissait d’une aventure spatiale au cours de laquelle deux personnes se réveillent, alors que ce n’était pas prévu, à bord d’un vaisseau. Elle ne devaient être réanimées qu’une fois arrivées à destination. Hasard ? Quelle pouvait être l’autre hypothèse ? Je m’attendais donc à ce qu’une entité, une force… ait réveillé les protagonistes qui se retrouvent contraints de lutter pour leur survie.

Finalement, j’ai découvert un film bien différent et finalement passionnant. En effet, la virtuosité de ce coup de maître réside dans le crescendo incontestable qui accompagne ce film  et vous rend perplexe, curieux, à l’écoute… Ce n’est pas « La Guerre des étoiles » : pas de multiples vaisseaux, de méchants, pas de combats inter-stellaires… Rien de tout cela ! En revanche, le spectateur est immergé dans un huis-clos  d’autant plus inquiétant qu’il est vaste, car le vaisseau est aussi immense que magnifique, vaisseau lui-même perdu dans l’infini déconcertant et fascinant de l’univers.

Contrairement à ce à quoi je m’attendais et qui était annoncé, ce ne sont pas 2 passagers qui se réveillent par hasard mais 1 seul. Belle différence, signifiante de surcroît ! Eh oui, car se retrouver seul, à bord d’un vaisseau hors normes, quand les autres 5000 passagers et plus de 200 membres d’équipage dorment, avouez qu’il y a vraiment de quoi être dérouté dans un premier temps, inquiet dans un second, tenté par le suicide lié à la solitude en fin de compte. Or, c’est ce qui arrive à Jim, qui sombre peu à peu dans une détresse qu’il estime sans retour. Seul parmi nombre d’humains endormis, alors que l’ordinateur lui annonce une arrivée sur la planète prévue 90 ans plus tard, comment ne pas craquer et souhaiter mourir. Car, être seul et disposer de presque tout à bord de ce lieu étonnant, ce n’est drôle qu’un très court moment.

Mais voilà, il croise le caisson d’hibernation où dort la belle Aurora. Cas de conscience : s’il la réveille, il ne sera plus seul mais il la condamnera inéluctablement à vieillir et à mourir avant l’arrivée sur la Terre promise. S’il choisit de la laisser dormir, il ne supportera jamais cette condamnation à la solitude. Dilemme cornélien, vous en conviendrez ! Que fera-t-il ? Eh bien, je ne vous le dirai pas. 

Vous croyez détenir la solution ? Pas nécessairement, car nous croisons 4 personnages dans ce film : Jim, Aurora, Arthur et Gus. 

Le mystère ne repose pas, comme pourraient le laisser croire les critiques ou le résumé, sur l’origine du réveil de certains mais plutôt sur la façon dont l’homme peut survivre, confronté à la même perspective que ce personnage, la condamnation à la solitude. La vie est parsemée de choix qui façonnent le destin de chacun. Jim fera l’un de ces choix, Aurora en fera un autre. Lesquels ? 

La tension montre progressivement dans ce film et de très belles images de l’espace font rêver le spectateur, comme celles de rupture d’apesanteur. Et la piscine… vous voudrez forcément vous y baigner.  Pour cela, poussez la porte du cinéma le plus proche avant que le film ne disparaisse des écrans, sinon vous pourrez vous le procurer en DVD, pour passer un bon moment. Il n’a pas fait un tabac au niveau des critiques et ne restera plus très longtemps à l’affiche. Il sera vite oublié, au profit d’autres productions plus médiatisées mais pas forcément plus intéressantes. A vous de voir ! 

Passez d’agréables moments sur ce site. N’hésitez pas à commenter, à lire mes récits voire à acheter mes livres, référencés en page d’accueil. 

Songez à vous abonner et merci de votre visite.

Audrey Degal

Publicités

Auteur : audreydegal

Romancière auteure de Thrillers, des intrigues à ne pas ne croire vos yeux !

2 réflexions sur “PASSENGERS

  1. Merci Audrey pour ce que Tu apportes dans tous tes écrits et convertis
    Mes bisous d’Amities
    Martine – Tinou

Vous souhaitez laisser un commentaire, n'hésitez pas, je vous répondrai avec plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s